logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

09/05/2008

Intro... l'Avant Jugement

Introduction


Ma Prisonou quelques questions qui fâchent…
et des solutions proposées…


Edito

Il est devenu banal de dire qu’il faut réformer la Justice et le système carcéral actuels.

Les technocrates et beaucoup de gens bien intentionnés proposent des solutions.

Mais sont-elles adaptées à la réalité ?

Permettez-moi d’en douter.
En effet, ce qui est proposé est certes le fruit d’une réflexion, mais en aucun cas, il ne se rapproche du vécu…

Aussi, me semble-t-il utile que les réformateurs tiennent compte (s’appuient) de ce que ceux qui ont eu affaire avec la Justice pensent du régime actuel, et, de leurs propositions d’amélioration…

C’est ce que ces pages leur proposent.




A travers : « 1019 jours de détention… ou la vie en prison, vue du dedans, comme si vous y étiez… »
Clémence et Paul Denis avaient tenté de vous faire vivre le quotidien d’un détenu « moyen », pas inculte, mais pas VIP, non plus.

A travers ces pages, Paul Denis poursuit sa réflexion, il ne se considère plus comme un détenu, mais comme un observateur qui très souvent est devenu un confident.

A travers des exemples et du vécu, il essaie de comprendre l’objectif de la mise en prison et surtout si cette prison a une quelconque utilité : en effet, si son but est de punir, ne doit-elle pas aussi « améliorer » l’être humain fautif en lui permettant de mieux « repartir »… !


Qui est Paul Denis ?

Nous pouvons le considérer comme un français moyen, de bonne famille.
Il a été dans les affaires, comme chef d’entreprise.
Ces affaires n’ont pas toujours été bonnes et n’ont pas plu à tout le monde…
Ce qui lui a valu d’être « en relation », plusieurs fois, avec la Justice française.
Il fut souvent entendu, plusieurs fois écouté, rarement compris.
Ce qui lui a permis de passer par la case « Prison », pendant 34 mois…

Aujourd’hui, pour des raisons dont vous parlera ce livre, malgré son âge « avancé », il ne peut jouir d’une retraite « honnête »…

Aujourd’hui, il est militant du Groupe Mialet Grand Est qui milite pour une Autre Justice…., de La Ligue des Droits de l’Homme, section Moselle, d’une association qui s’occupe de l’Accueil des Familles qui vont visiter leur « prisonnier », d’une association d’insertion et de suivi professionnel.

Il aime réfléchir, écrire et faire part de ses impressions et idées, il souhaite que tout cela facilite et améliore la vie de tout un chacun.



A ma fille, pour lui faire découvrir les rouages de la Justice…

L’« avant jugement »

Pour compléter ton information, je vais essayer de te présenter, comme d’habitude, sans aucune objectivité, « l’avant-jugement ».
Certes, j’y « utilise » mon expérience personnelle, mais aussi et surtout ce que j’ai entendu à travers mes longs mois en qualité d’écrivain – confident (par obligation) et comme détenu « aîné », attentif et réceptif à ce qu’on lui confie…
Mon but principal est de te faire sentir l’importance de cette période où, en théorie, on doit te considérer comme innocent (c’est ce que dit la loi) et où, en pratique, tu es déjà condamné, ou en tout cas, « condamnable » et on te le fait bien sentir.
Ami lecteur, parfois, je me permettrai de te tutoyer, car je souhaite que tu puisses entrer, quelque peu, dans la vie de celui qui a affaire avec la Justice…
D’avance, je te remercie de m’excuser pour quelques redites, pour quelques digressions…, s’il reste des redites, malgré plusieurs relectures, tu comprendras que ce dont il s’agit, me tient bien à cœur…
Le but du présent texte est d’essayer de te faire comprendre que le jugement n’est que la partie « théâtrale » d’une procédure qui commence bien avant, parfois plusieurs années et dont tous les « actes » et surtout les premiers, sont souvent, très déterminants sur « le dénouement ».
Des premières heures de « privation de liberté » (la garde à vue) découleront, parfois, plusieurs années de détention.
A ce passage, personne n’est préparé, personne ne peut se préparer, pour la bonne raison que le combat est bien inégal : « le metteur en scène » connaît souvent toute « la tragédie », l’organisation des « scènes » ne t’appartient pas. Toi, tu as du mal de te rappeler « ton texte », tu l’as vécu, mais c’est, parfois, il y a bien longtemps. Pour qu’il revienne actuel, il faut parfois de longues heures, voire semaines de remémoration… Mais ces heures (semaines) tu ne les as pas… Il faut « jouer » tout de suite, « être crédible » et « gagner »…
Alors… où est la présomption d’innocence, si on ne te laisse pas la possibilité de la prouver, cette innocence… ?

-------------------------------------------------------

A travers : « 1019 jours de détention… ou la vie en prison, vue du dedans, comme si vous y étiez… » (index des notes sur la journée du 7 janvier)
Clémence et Paul Denis tentent de vous faire vivre le quotidien d’un détenu « moyen », pas inculte, mais pas VIP, non plus (vous avez l’intégral de ce bouquin, complété par vos questions / remarques et mes réponses…).
Nota : Sur la journée du 14 janvier, vous trouverez un lexique des mots qui méritent une explication et/ou un commentaire…
……..
Ma Prison… ou quelques questions qui fâchent… et des solutions proposées…
A travers ces pages, Paul Denis poursuit sa réflexion, il ne se considère plus comme un détenu, mais comme un observateur qui très souvent est devenu un confident.
Vous trouverez, sur la journée du 17 mai les dates de parution de mes articles…
……
Les bouquins de Paul DENYS n’ont pas encore trouvé d’éditeur.
Si vous désirez avoir leur version papier, vous pouvez acquérir (l’un ou l’autre ou les deux) en envoyant, par volume, un chèque de 17 € (frais d’envoi compris) à Ligue des Droits de l’Homme (LDH 57), 3 rue Gambetta à 57000 METZ. Pour 10 €, je peux vous l’envoyer par e-mail (150 pages A4 ou 220 pages A4).

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique