logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

12/09/2008

Alain... en prison - 3 -

Quelques cas personnalisés qui, souvent, pourraient être généralisés…

Alain – 3 –

Pour vous faire comprendre notre jeu-complicité. Alors que j’étais en train de rédiger (en plusieurs fois) ce texte sur lui, pour la nième fois, il m’a réclamé : « Je voudrais que tu me dises ce que tu penses de moi »… Je répondais toujours… « plus tard », mais, faisant une pierre deux coups, je vous soumets, ci-dessus, ce que je lui ai dit (notes en mains)…


Aspect extérieur :
. Bonne éducation, propre, soigneux
. Démarche correcte, allure sportive
. Quelque peu narcissique, aime son corps, son aspect extérieur
Caractère :
. Généreux, honnête avec ceux qu’ils respectent
. Confiant en lui-même
. Pas toujours maître de ses réactions
. Subit l’influence des autres – pas un meneur, mais pas le dernier à participer
. Courageux, téméraire (ne craint rien), même les coups et les ennuis lorsqu’il se croit dans son bon droit
. Parfois, difficulté de se contrôler (il m’a fait rectifier : « sait se contrôler, prendre sur lui »)
Psychologie
. Fidèle à ses amis – compagnons
. Rancunier, il ne faut pas lui marcher sur les pieds (il m’a fait barrer « rancunier »)
. Très bon fond, a besoin de se sentir en confiance pour réussir,
. Très volontaire, mais il faut d’abord qu’il le veule
. Sait user de son charme, pour obtenir ce qu’il veut (il prétend que « non »)
Vie personnelle – sentimentale
. Perpétuel amoureux
. Je le sens fidèle
. Tient des propos sur les femmes qu’il ne croit pas et qu’il ne mettrait pas en pratique
. Quelque peu vantard
. En amour, il doit être doux, à la différence de ce qu’il affiche (dit)
. Aime sa famille et veut la protéger
. Attitude équivoque vis à vis de ses origines
. Fier de son père naturel (se sent marocain alors qu’il n’en possède que la couleur (et encore)
. Rapport difficile avec les autres hommes de la famille qui l’ont trahi (beau-père, beau-frère)
. Il lui a manqué un vrai père, ce qui a été à l’origine de sa délinquance
. Enfance, jeunesse difficile
(à l’heure actuelle, il n’a pas conscience de son problème avec les adultes « mâles » qui l’ont entouré)
Regrets, Souhaits
. Ne sait pas trop bien choisir ses partenaires
. Peut se laisser influencer / entraîner, quitte à regretter après, mais trop tard
. Doit être déçu de lui-même
. Peut mieux faire
. Peut repartir sur de bonnes bases, s’il sait s’entourer de bons partenaires, s’il sait refuser des alliances douteuses, s’il sait faire un trait sur son passé
Pour l’avenir
. Je suis assez confiant, car je sais que quand il veut, il peut, mais encore faut-il vouloir
. Cependant, je sais qu’il aura besoin d’une aide extérieure
. Il a un projet professionnel réalisable qui correspond à ses capacités et aspirations
. Pour y parvenir, il doit passer par la formation initiale professionnelle (CAP de MRA). L’idéal aurait été dans le cadre d’un contrat de qualification « encadré » par un milieu socio-éducatif. (Je viens d’apprendre que le JAP n’était pas pour « favoriser » cette sortie…, à partir de quels éléments… mystère… !!!)
. Si cet encadrement « scolaire et éducatif » ne peut avoir lieu, ce sera, pour lui, un nouveau défi
. Sa volonté affichée est de ne pas retomber dans la délinquance (bas de gamme), ce qui ne veut pas dire qu’il serait parfait (irréprochable) (cela l’a fait sourire)
. Cependant, c’est possible, s’il trouve un équilibre matériel avec un métier qui lui plait
. Comme il est évident qu’il ne souhaite pas reproduire ce qu’il a subi dans son cadre familial, comme il manifeste une réelle fibre paternelle, s’il trouve une femme, assez aimante, mais aussi assez responsable et adulte pour l’aider à se reconstituer socialement et familialement, ce devrait lui convenir. « Une » pantin ne peut lui être d’aucune utilité. Elle doit être un partenaire capable de lui tenir tête, s’il a tort ou s’il risque de déraper. (Il semblait d’accord, avec cette analyse).
. Avec lui, le chantage affectif peut « marcher »…
. En quelques mots, il me semble tout à fait (malgré son passé chargé) récupérable, mais pour cela, tout dépendra de son entourage, de ceux qu’il saura se choisir, pour l’aider et progresser avec lui.
. Au départ, il devra lutter contre la facilité (qu’il a connue), contre son goût du risque délictuel, contre son désir d’être le meilleur, tout de suite, à n’importe quel prix, contre les tentations qui lui seront proposées… !
Nota : encore aujourd’hui, il m’arrive de l’appeler « mon voyou »… chaque fois, il me corrige : pas « voyou »… « rebelle »… !
-------------------------------------------------------

A travers : « 1019 jours de détention… ou la vie en prison, vue du dedans, comme si vous y étiez… » (index des notes sur la journée du 7 janvier)
Clémence et Paul Denis tentent de vous faire vivre le quotidien d’un détenu « moyen », pas inculte, mais pas VIP, non plus (vous avez l’intégral de ce bouquin, complété par vos questions / remarques et mes réponses…).
Nota : Sur la journée du 14 janvier, vous trouverez un lexique des mots qui méritent une explication et/ou un commentaire…
……..
Ma Prison… ou quelques questions qui fâchent… et des solutions proposées…
A travers ces pages, Paul Denis poursuit sa réflexion, il ne se considère plus comme un détenu, mais comme un observateur qui très souvent est devenu un confident.
Vous trouverez, sur la journée du 17 mai les dates de parution de mes articles…
……
Les bouquins de Paul DENYS n’ont pas encore trouvé d’éditeur.
Si vous désirez avoir leur version papier, vous pouvez acquérir (l’un ou l’autre ou les deux) en envoyant, par volume, un chèque de 17 € (frais d’envoi compris) à Ligue des Droits de l’Homme (LDH 57), 3 rue Gambetta à 57000 METZ. Pour 10 €, je peux vous l’envoyer par e-mail (150 pages A4 ou 220 pages A4).

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique